Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé
Responsive image

Championnat de France Pro-Elite Bateau

Championnat de France pro élite Enchanet Le 23/11/2019

L'épreuve

RESULTATS DE LA DERNIERE MANCHE 2019 D’ENCHANET

Classement de la compétition

Compte rendu d’Alain Marragou et Nicolas Delebarre vainqueurs de l’épreuve

Nous voilà embarqués sur notre fidèle Z6 sur le lac d’Enchanet situé au cœur du Cantal afin d’effectuer notre traditionnel repérage du vendredi après-midi pour cette dernière épreuve de l’année. Après quasiment un tour de lac le constat est mitigé : en effet il y a des poissons partout ce qui complique un peu les choses. Finalement nous prenons la décision de commencer sur la plage de la Gineste ou lors de mon unique préfishing, 15 jours avant, nous avions pris trois sandres maillés.

Le samedi matin nous partons avant dernière vague et malgré 3 ou 4 bateaux déjà installés sur la zone, Nicolas prend 3 perches dont une maillée puis plus rien. Nous décidons alors d’aller voir au fond d’une crique repérée la veille sur laquelle les échos de notre HDS nous paraissaient intéressants. Le changement fût payant car nous prenons rapidement 4 ou 5 perches maillées au plomb palette et en linéaire, puis une coupe sur un beau brochet pour Nicolas et un décrochage pour moi sur un très très gros poisson tenu plusieurs minutes sans pouvoir le faire monter au bateau. Après ces deux jolis poissons perdus coup sur coup le moral chute d’un cran.

Nous nous décalons de quelques centaines de mètres en aval sur une magnifique haie immergée repérée également la veille, ce qui nous permettra de rentrer deux sandres et quelques perches un peu plus grosses.

Nous finissons cette première manche en tête avec 16 perches et 2 sandres.

Le dimanche nous partons 2ème vague et nous nous rendons bien évidement sur les mêmes spots. Le constat est rapide, la pêche est beaucoup plus difficile que la veille et en plus il y a deux bateaux qui nous collent aux fesses ce qui oblige un petit rappel rapide du règlement et les choses rentrent vite dans l’ordre. Toute la journée nous alternons sur les deux mêmes postes ce qui nous permettra d’homologuer 6 perches et 2 sandres en verticale et linéaire avec toujours nos fameux D.fin 3 et 4 pouces.

Un grand bravo à tous les équipages pro-élite forts sympathiques, du premier au dernier, et un grand merci à tous les organisateurs qui nous offrent chaque année de formidables terrains de jeux.

 

A l’année prochaine.

 

Compte rendu de Charlie Touche et Romain Le Moigne seconds de l’épreuve

ON L’A FAIT !
Retour sur la dernière compétition du championnat de France élite sur le barrage d’Enchanet.
C’est avec une certaine pression que nous arrivons vendredi pour un repérage rapide puisque nous sommes 1er au général. J’ai pu préfisher 3 jours début novembre (en annulant ma présence à l‘anniversaire de mes parents !) sur ce lac que je ne connaissais pas (je l’avais pêché une seule fois il y a 2 ou 3 ans). Le but du repérage est de voir si les poissons sont toujours positionnés de la même manière. Une chose me chagrine un peu, le niveau a baissé de 4 mètres en 15 jours.
La réputation de ce plan d’eau n’est pas des plus glorieuses de part la difficulté de la pêche mais ces 3 jours m’ont mis en confiance. J’ai repéré plusieurs secteurs très intéressants dont 3 hot spot !
La stratégie de pêche du samedi est relativement compliquée à mettre en place. Je sais qu’il y a pas mal de perches à prendre notamment sur 2 postes mais le calcul de la maille au carré récompense plus les gros poissons. N’ayant pas trouvé les brochets en prefishing je me dirige plus vers les sandres.
Après discussion avec Romain on décide d’attaquer les perches histoire de rentrer des poissons rapidement et de nous mettre en confiance. On essaiera les sandres après surtout que le début de la manche est à 10h, un peu tard pour les sandres.
Et c’est parti pour 7h de pêche ! On arrive à proximité de notre 1ère zone mais la place est prise ! 2 bateaux pilonnent la zone à grands coups de plombs palette ! Le 2ème zone, non loin est libre, cool. J’attaque en verticale au shad 4,5’’ au cas où il y ait des sandres parmi les perches et Romain à jigger. Les touches arrivent vite en verticale mais les poissons se décrochent. Ce sont des petites perches ! Romain en rentre 1 puis moi aussi. On change de technique assez souvent et à chaque changement on prend des touches (shad en linéaire, montage Carolina, jigging,…). En 1h nous avons 6 perches maillées, ça nous met tout de suite dans le bain. On décide de laisser les poissons tranquilles et on monte sur les zones à sandres. Mon hot spot n°1 ne donne pas grand-chose, 3 touches de sandres mais surement des petits. Il y a du monde sur la zone, la dérive n’est pas facile à faire. Tant pis, on bouge sur le hot spot n°2. Personne sur la zone, nickel ! On commence la dérive, les sondeurs sont rouge de fish ! Dans 13m d’eau j’me fais « arracher » la canne des mains, je ferre et annonce c’est gros. Je monte le poissons d’1 ou 2 m et il se décroche, je GUEULE !!! Fait chier c’était un beau poisson. Je reprends contact avec mon leurre et sens en truc bizarre et ferre à nouveau. C’est pendu ! Celui-là arrivera dans l’épuisette, il mesure 59cm. On refait la dérive et 2ème grosse touche mais il se décroche de nouveau. On fait des aller/retour sur le secteur mais pas d’autre sandre, par contre on rentre 3 perches maillées en vertic. L’activité se calme. On décide de retourner sur le poste du matin voir les perches et éventuellement les sandres. Moi en verticale et Romain à jigger. En fin de dérive je prends encore un bon caramel, c’est joli mais encore une fois il se décroche. A croire que je pêche sans hameçon ! Je bous !!! On insiste mais c’est très calme. J’essaie un passage en linéaire au shad et rentre une dernière perche maillée. Il reste 1h de pêche, on tente le sandre au coup du soir. On va sur une rive que je ne connais pas mais qu’on m’a indiqué. La zone est remplie de poissons. Nos principaux concurrents sont sur la berge opposés, nous sommes tous en verticale. Et les 1ères touches se font vite sentir. Malheureusement pour nous, on décroche 3 poissons maillés quand à nos camarades d’en face les poissons montent au bateau ! C’est très frustrant. A ce moment là nous prenons un coup de massue ! La journée se termine, nous avons 10 perches et 1 sandre.
Les résultats de la 1ère journée tombent, nous sommes 4ème juste derrière Mathieu et David (ex-eaquo avec nous en général). Alain et Nico, 3ème du général sont 1er de la manche. C’est chaud chaud chaud. Tout va se jouer demain.
Après une soirée bien sympathique et un bon repas, c’est l’heure d’aller se coucher. Et ça cogite grave dans ma tête ! Il faut absolument gagner la manche du dimanche.
Et c’est reparti au petit matin. Le lac a pris au moins 1m dans la nuit, et ça ça me plait bien. En général ça fait bouger les gros sandres. Cette fois on inverse la stratégie d’hier. Le début de la manche est 1h plus tôt, on va essayer les sandres puis ensuite les perches. On file directement sur la zone de la veille où on a pris le 59cm. La place est libre. On ne change pas de technique malgré les nombreux poissons décrochés la veille. D’ailleurs on remarque que nos têtes plombées sont couvertes de traces de crocs. Ils tapaient en tête, on aurait dû changer les couleurs hier, erreur!. Bref, on pêche la zone mais sans résultat. On réagit vite en changeant de poste, pas de temps à perdre faut trouver des poissons actifs. On va voir mon hot spot n°1, personne non plus. Je descends mon leurre, prend contact et sens une lourdeur. Je ferre c’est pendu et c’est gros ! Cette fois c’est bien piqué et c’est un sandre de 71cm qui entre dans l’épuisette, on explose de joie ! On fait mesurer et on recommence. On revient au même endroit, je descends mon leurre, prend contact et encore une lourdeur ! Je ferre, c’est pendu et c’est encore plus gros ! Le poisson monte difficilement, ça se défend bizarrement pour un sandre, normal c’est un glane, 86 cm, ça maille ! On le mesure et recommence. Je descends mon leurre,… et c’est pendu et c’est encore un beau poisson, un sandre de 69cm. Tout se déroule comme sur des roulettes !
L’activité des gros poissons se calme. On pêche pas mal de temps sur la zone. Les sandres sont partis mais les perches arrivent pour casser la croûte. On en fera 4 maillées, toujours en verticale.
Il reste 3h de pêche, il est temps de retourner sur notre zone à perches d’hier. Malheureusement pour nous elle ne donnera rien car elle a été peignée toute la matinée. On ne sait plus trop où aller, il reste 1h30 de pêche, on remonte une dernière fois au poste du matin pour prendre une dernière perche. On termine donc la journée avec 2 sandres, 1 silure et 5 perches.
On est super confiant car les infos sur les autres équipes vont en notre faveur mais sincèrement à ce moment-là on fait de l’huile… Les résultats tombent nous sommes 1er de la manche et 2ème de la compétition. Ce qui veut dire que nous sommes CHAMPIONS DE FRANCE. Quel bonheur et quelle fierté. C’est la récompense suprême lorsque que l’on est passionné comme nous le sommes. Des jours et des jours de pêche, pas mal d’argent et de sacrifices. Pour une 1ère saison ensemble on a fait fort. Maintenant il faudra confirmer l’année prochaine.
En attendant on va profiter de notre titre et l’arroser comme il se doit. Le salon de Clermont s’annonce fatiguant !
Je remercie les Sociétés Navicom et Orient Nature pour leur matos exceptionnel. L’électronique est top et ce bateau est ………………………. extraordinaire.
Un grand merci à tous ceux qui nous ont aidé de quelle que manière que ce soit tout au long de la saison. Je conseille à tous les pêcheurs d’essayer la compétition au moins une fois. C’est très accessible, l’ambiance est top et ça permet de progresser et de découvrir de nouveau sites de pêche et surtout de belles rencontres. Encore merci à tous et à l’année prochaine pour une nouvelle saison.
Merci à Christophe Bouillaguet Gil Ley Tony Delsouc Francois Constant Baptiste Landelle Charly Vaudolon Fishing William Pelloin Christophe Soares Philippe Desquet Cédric Dubois Alex Bourreau Thomas Mouroux et j’en oublie pour les infos, les conseils, les hébergements,… ainsi qu’à tous les organisateurs de ce beau championnat.
Je terminerai en félicitant tous nos concurrents (et potes) pour cette belle saison, ça aura été serré jusqu’au dernier jour. On a eu un peu plus de chance!
Maintenant place à la détente et à la recherche des sandres espagnols durant une semaine.
@ bientôt

 

Compte rendu de Franck et Christophe Marmier troisièmes de l’épreuve

Nous voici parti pour la dernière date du championnat de France bateau pro élite FFPS carnassiers. Elle se déroule sur le Lac d’Enchanet dans le Cantal. Nous partons le mercredi afin de pouvoir pêcher un barrage similaire qui se trouve un peu plus bas sur la Maronne et de prendre le temps de  faire un repérage méticuleux à proximité de la zone de départ. En effet notre dernière date sur ce lac nous laisse un gout amer, nous avions opté de partir tout en amont du bief et donc de perdre pas mal de temps en navigation. Cette année nous visons une bonne place car nous avons fait notre chemin depuis 2015 en lac de barrage, on a beaucoup progressé sur les pêches de percidés et il nous faudra scorer pour bien figurer au classement sans quota et sans perdre de temps en navigation. Nous sélectionnons une dizaine de postes dans un rayon de 10 minutes autour du départ la plupart confirmé par notre contact local. Notre pêche sur le barrage de Hautefage le jeudi permet de nous exercer à pêcher dans des forêts d’arbres immergées, texan shad, créatures, plomb palette nous apportent de bons résultats mais il ne faut pas rater les pics d’activités.

Jour 1 :

Nous commençons de suite à la mise à l’eau un gros banc de poissons se trouve là et cette plage offre de nombreuses prises régulièrement, malheureusement l’activité n’est pas là et nous rentrons difficilement  2 perches maillées en plus d’une heure de pêche, on décide de partir sur un autre poste avec une configuration différente, des rangées d’arbres perpendiculaires à la berge avec des tas de troncs amassés sur le fond, c’est un poste vaste et à peine arrivé nous enregistrons les premières touches au shad, on peaufine notre pêche et on saute  d’un poste à un autre toute la journée , Christophe pêche exclusivement en jiggant et moi en alternant régulièrement d’autres pattern  et cela fonctionne plutôt bien 18 poissons au vivier et une bonne journée de pêche. Le soir nous sommes 2eme de la journée juste derrière l’équipe Marragou/Delebarre et devant l’équipe Bourdet /Cabar. Le plus dur est fait et il faudra confirmer le lendemain pour bien figurer au classement de la Date.

Jour 2 :

Le dimanche on décide de retourner sur la même zone,  l’activité est moins importante que la veille mais on réussit tout de même à valider 7 poissons, il faut cependant parfois descendre sur de très faible grammage en linéaire sur des leurres de 3 pouces pour solliciter des poissons moins actifs. Au retour on apprend que la pêche a été globalement plus dure, on termine à la 4eme place du dimanche. A l’annonce des résultats  on termine à la troisième place pour cette dernière date on boucle la saison sur un podium ça fait plaisir derrière les deux premières  équipes du classement du championnat annuel. Merci à tous les organisateurs, bénévoles, participants et bien sur notre partenaire « l’Armurerie Michel » à Pertuis l’ambiance est vraiment bonne et ça fait plaisir de se retrouver à chaque date.

 

Classement Jour1

Liste des poissons par équipe

Classement Jour2

Liste des poissons par équipe

 

 

Informations

Début :
11/23/2019 -8 h 00 min
Fin :
11/24/2019 -17 h 00 min
Catégorie d’Évènement:

Lieu de rendez-vous

Enchanet

Les espèces

perche
brochet
sandre
silure